vendredi 24 avril 2015

Diwinea - le vin suisse en bocal


Dans la série box culinaires, après Kitchen Trotter et Helvetibox, je vous présente aujourd'hui Diwinea. Le concept : déguster des (très bons) vins suisses sans devoir ouvrir une bouteille entière, puisqu'ils sont présenté dans un genre de bocal-éprouvette contenant exactement 1dl, de quoi se servir un verre.

Leur idée est qu'il est pratique de ne pouvoir avoir qu'un seul verre, en particulier pour faire des accords mets et vins avec chacune des composantes de votre menu, une éprouvette pour l'entrée, une éprouvette pour le plat, et vous êtes sûrs de boire exactement ce qui correpondra aux saveurs de vos assiettes.

©Diwinea
L'équipe de Diwinea m'a envoyé un coffret, L'accord divin,  pour que je teste. Il est composé de trois fioles, un Pinot noir, une Petite Arvine et un Gamaret. Premier constat : les trois vins étaient excellents. En lisant la description de leurs autres crus, il est évident que leur sélection est irréprochable et c'est définitivement leur atout principal.

En plus de l'excellente qualité de leur sélection, je salue également la présentation de leurs produits, ces fioles, chacune gravée avec le nom du vin qu'elle contient, sont extrêmement solides et élégantes, le coffret est également solide et encore une fois élégant, et les notices explicatives contenant des idées de recettes pour mettre en valeur ces vins sont très bien rédigées.

J'ajoute à tout cela le fait que leur site est très pratique d'utilisation, que l'on peut y trouver des coffrets, mais aussi des vins au verre à choisir vous même (uniquement 6 vins différents malheureusement, on a vite fait le tour) et des vins en bouteille.


Malheureusement pour Diwinea, les points positifs s'arrêtent ici.

Je ne comprends absolument pas l'intérêt de la chose. Je n'ai jamais eu de problème à ouvrir une bouteille et la garder quelques jours ouverte si je ne la termine pas, d'autant que j'adore cuisiner avec du vin. Il est particulièrement frustrant, quand on déguste un très bon vin, de ne pas pouvoir se resservir un deuxième verre si l'envie nous prenait. Les prix au verre sont exorbitants (entre CHF 8.50 et CHF 12.-), les prix des coffrets également.

Ils proposent sur leur site de surprendre vos amis avec une sélection au verre, chacun pouvant ainsi choisir celui qui lui plaît. Alors déjà, avec mes amis à moi, on aura envie de parler du vin, de goûter tous au même pour comparer nos impression, et du coup, autant avoir au moins la quantité d'une bouteille. Ensuite, quel intérêt d'avoir chacun son vin, qui justement ne s'harmonisera pas avec un menu unique ? Ou comptiez-vous aussi cuisiner pour chacun son entrée, son plat et son dessert séparément ? C'est pour moi l'inverse totale du partage et de la convivialité qui est pourtant si belle à partager autour de ce noble produit qu'est le vin. 

@Diwinea

Je ne suis clairement pas leur public... pourtant, je bois avec plaisir un verre de vin en mangeant (mes amis qui supportent mon alcoolisme mondain sont priés d'éclater de rire en silence, merci), j'aime découvrir des produits locaux d'excellence, je suis très intéressée par les vins suisses, et par les accords mets-vins. Mais malgré tout ça... je ne suis pas du tout leur public.

C'est le concept même qui me paraît absurde. D'autant que sur le marché (du vin suisse vendu en ligne) nous avons la chance d'avoir d'aussi excellents acteurs que ProVino, chez qui vous trouvez une gamme phénoménale, qui livrent à domicile, qui vous aident à choisir et qui ont pour partenaires des centaines de vignerons de toute la Suisse. J'ai eu le plaisir de découvrir certains d'entre eux l'année dernière lors des Marchés des Vignerons. Ils ont depuis ouvert le Cellier à Echallens où ils organisent très régulièrement des événements qui permettent de goûter leurs vins, ainsi que plusieurs soirées par semaine. Sans oublier que j'ai un super caviste à côté de chez moi, Boiron, et qu'il y a le superbe Passeur de vin (qui propose des vins naturels et de très régulières soirée de dégustations à Lausanne et à Genève).

Vous l'aurez compris, pour moi, confiner le vin à des fioles individuelles, même si l'objet est joli et que le contenu est très bon, c'est perdre une grande partie de l'essence même du vin. Et je ne crois pas être une vieille réactionnaire, juste une vraie bon vivante que ce coffret a frusté.

Je remercie néanmoins l'équipe de Diwinea de m'avoir permis de tester leurs produits, je leur souhaite de trouver leur clientèle, car je ne doute pas qu'ils soient très amateurs de vin au vu de leur excellente sélection, mais je n'en ferai pas partie.



Si vous êtes créateur ou créatrice d'un produit ou d'une box culinaire, n'hésitez pas à me contacter, je fais toujours des tests avec un énorme plaisir... et je dis ce que je pense, quand j'aime... et quand je n'aime pas.


9 commentaires:

  1. Je suis un grand fan de ProVino aussi et je ne vois pas bien quel marché de niche Diwinea essaie de trouver. De manière générale, l'idée même d'échantillon de vin me paraît saugrenue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je cherche aussi le profil type du public Diwinea, mais plus je tente de l'imaginer, plus je n'ai pas très envie de le croiser, ça manque de générosité alors que ça promeut le terroir, mon cerveau bug.

      Supprimer
    2. Je pourrais imaginer un public ultra-urbain qui ne consomme pas du tout de vin à la base. Peut-être un expatrié qui débarque d'Asie ou un truc comme ça.

      Supprimer
    3. Sauf que justement, ce public-là va plutôt aller faire des dégustations que se retrouver seul face à son éprouvette, non ? Je ne sais pas.

      Supprimer
  2. moi qui dois choisir entre boire et conduire, je vois très bien ... mais si on est plus que un, du coup ça perd son sens ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce vin vous le recevez chez vous, la question de la conduite ne se pose donc pas.
      Et même si vous êtes chez des amis, s'ils ouvent une bouteille, ça permet de faire 6 verres. Si vous êtes 4, il reste donc 2 verres qu'il n'est pas nécessaire de boire et qu'on peut déguster les jours suivants... ou utiliser en cuisine.

      Supprimer
  3. Surtout quand on trouve de bonnes demi-bouteilles....
    Par contre j'aime beaucoup le même concept avec des whisky

    RépondreSupprimer
  4. hummm je crois que je peux voir l'intérêt à 1 ou 2... Car ici quand on ouvre une bouteille à 2 sans occasion particulière elle est rarement finie et j'ai pas toujours le temps de la passer en cuisine. J'ajoute que je suis snob :-) au point de ne plus aimer un vin ouvert depuis plus de 24h... d'après cher et tendre je l'invente, mais moi je lui trouve un gout oxydé. Mais j'aimerais autant des 1/2 bouteilles ça me fait un effet mesquin juste un verre... Ou alors pour qqn habitant seul... là ça se conçoit
    Bises Sophie202

    RépondreSupprimer
  5. Je partage vos opinions - en plus, le Vacuvin n'est pas fait pour les chiens, en la mettant sous vide on conserve une bouteille environ 4 jours sans problème !

    RépondreSupprimer