jeudi 15 février 2018

Savez-vous cuire du riz ?


... à la mode, à la mode, savez-vous cuire du riz, à la mode très fluffy ?


Franchement, le riz, c'est chiant. Je parle pas du risotto, mais du riz blanc, parfumé ou basmati, qu'on veut bien fluffy pour accompagner plein de trucs. A moins d'avoir un cuiseur à riz (et si j'avais une plus grande cuisine j'en aurais un), c'est chiant. J'ai découvert récemment, dans un excellent article sur Serious Eats (comme d'hab) que la terreur de ne pas savoir cuire du riz correctement est apparemment très répandue dans le genre humain. Pourtant il existe une méthode infaillible, à suivre à la lettre, sans rinçage ou temps d'attente et votre riz sera garanti fluffy.

C'est quoi fluffy ?
Pour vous aider à comprendre, voici la photo en gros plan d'un grain de riz fluffy.



Si ça ne vous fait pas penser à du riz : c'est que vous ne savez pas cuire du riz.


Riz facile rapide et inratable


  • Mettre un verre de riz (pour 2 personnes) et un peu moins de deux verres d'eau et une pincée de sel dans une casserole sur feu vif. 
  • Quand l'eau bout, baisser le feu au minimum, bien mélanger, mettre un couvercle et un minuteur sur 15 minutes. 
  • Après 15 minutes, enlever du feu et laisser reposer au moins 5 à 10 minutes, sans jamais enlever le couvercle. 
  • Avant de servir, mélanger délicatement avec une fourchette pour l'effet fluffy.


Perso j'ajoute un peu de beurre à la dernière étape, parce que j'adore ça sur le riz.

Votre riz sera fluffy, ce ne sera pas le meilleur riz du monde, mais il sera parfaitement cuit et très agréable. Pour le meilleur riz du monde, le riz iranien à mon avis, c'est beaucoup plus d'efforts ! Vous voulez tester ?


Riz à l'iranienne


  • Rincer le riz plusieurs fois jusqu'à ce que l'eau soit translucide.
  • Mettre le riz à tremper dans de l'eau froide légèrement salée pendant une nuit.
  • Faire chauffer une grande quantité d'eau salée (comme pour des spaghetti).
  • Plonger le riz dans l'eau bouillante et le goûter très régulièrement.
  • Prendre le couvercle qui correspond à la casserole et l'emballer dans un torchon de cuisine.
  • Égoutter le riz dès qu'il est al dente (c'est-à-dire qu'il résiste encore un peu sous la dent), ce qui prend à peine quelques minutes (3-4 au max). Garder l'eau de cuisson.
  • Dans le même casserole mettre un belle quantité de beurre et baisser à feu moyen.
  • Quand le beurre est fondu, ajouter le riz, sans le mélanger, il doit se tasser au fond de la casserole. 
  • Ajouter un peu d'eau de cuisson (1/2 verre par verre de riz environ), couvrir immédiatement, et baisser le feu au minimum.
  • Laisser faire cette cuisson à la vapeur lente pendant au moins 30 minutes (certains vont jusqu'à 1h).
  • Pour servir : retourner votre casserole sur un grand plat, le riz devrait descendre tout seul avec sa croûte dorée. Et un arôme inimitable de popcorn.


Ça prend tu temps, il faut y penser la veille, mais le résultat est incomparable. La cuisine iranienne comporte des recettes incroyables de riz colorés ou farcis avec safran, pistaches, épine-vinettes... mais le riz tout simple se suffit à lui même, grâce à cette cuisson vapeur au dessus du beurre qui lui donne un arôme inimitable. (Si cette cuisine vous intéresse, j'avais publié trois autres recettes (dont une variante de riz) dans cet article.)


Au quotidien, quand je n'y ai pas pensé avant, j'utilise la méthode de cuisson rapide et inratable. Mais je continue à cuire mon riz à l'iranienne pour certaines occasions.

Alors, cette peur du riz, vous aussi ?



4 commentaires:

  1. Yep, et ça a fini avec une machine ad hoc (je lui ai trouvé un coin et elle fait mon bonheur). En plus, ma variété de riz fétiche est délicieuse cuite à la vapeur et, super bonus, est cultivée pas loin de chez moi, dans l'Aude, mioum ! Mais ton riz iranien donne carrément envie, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut tester 2-3 fois avant de choper le coup pour le riz iranien, mais ça vaut vraiment la peine !

      Supprimer
  2. Ca fait longtemps que je veux essayer de faire du riz iranien, tu me donne la pitchenette nécessaire !
    Moi j'aime le riz pas fluffy, mais à la chinoise, un peu collant, et c'est super-facile à faire ("recette" donnée par un ex-collègue vietnamien) : riz dans casserole, on ajoute de l'eau au pif, jusqu'à ce qu'en plongeant le doigt vertical dans l'eau et en touchant à peine la surface du riz on immerge une pahalange (c'est plus vite fait qu'écrit !), on fait bouillir à découvert jusqu'à ce que l'eau soit absorbée (il commenceà y avoir des creux dans le riz), on baisse le feu au minimum, on couvre et on attend au moins un quart d'heure (mais il peut rester comme ça plus lontemps).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha, le truc de la phalange, je vois très bien mais c'est super dur à décrire :-D

      Je le cuisais comme ça avant. Mais j'aime moins. J'ai appris à faire le riz gluant aussi, mais c'est vraiment pas mon truc.

      Supprimer