lundi 22 octobre 2018

Bol de riz façon Oyakodon


Oyakodon est une recette japonaise, elle veut dire littéralement "bol de riz parents-enfants", c'est-à-dire du poulet et de l'oeuf. Ça fait longtemps que je voulais tester parce que poulet + oeuf + sauce soja c'est forcément bon, mais aussi parce que j'ai eu longtemps un badge "Restez jeune, mangez des bébés" et que c'est exactement ça ici. Je suis retombée sur ce plat dans un épisode du Gourmet Solitaire, et je me suis lancée.

Ce plat est très facile à faire, avec des ingrédients qu'on trouve partout et qu'on a souvent dans nos placards, c'est rapide, délicieux, réconfortant, et pratique à cuisiner pour une seule personne. Le genre de recettes que l'on fait une fois, dont on a plus jamais besoin de regarder la recette ensuite, et qui devient instantanément un classique de notre cuisine.

J'ai testé pour vous la méthode Kenji Alt Lopez. Puis j'ai refait la recette plusieurs fois en me l'appropriant.

D'abord, la méthode Serious Eats qui permet de bien voir les gestes, tailles et textures :




Et maintenant ma (mes) versions. Qu'est ce que j'ai changé ?
Je n'ai rien contre le saké en cuisine, mais ici je trouvais que son petit goût d'alcool n'amenait rien et je trouvais que la recette manquait d'acidité pour être bien équilibrée. Probablement parce que un repas japonais se compose de plusieurs éléments comme des pickles ou des petites salades ou légumes en accompagnement. Mais ici c'est un plat complet. J'ai donc essayé une version où j'ai ajouté des légumes, et j'ai ajouté une touche d'acidité dans la sauce.

INGRÉDIENTS (pour 1 personne)


- riz blanc
- 150g de poulet émincé (cuisson ou poitrine, mais pas des restes de poulet déjà cuits)
- 2 oeufs
- 2 oignons verts (ou un oignon et de la ciboulette)
- du bouillon dashi en poudre (quantité pour 1,5 dl d'eau) (ou 1/2 sachet de bouillon de ramen instantanées ou du bouillon de poulet)
- 2 cs sauce soja
- 2 cs vinaigre de riz (ou saké, ou mirin)
- 1 cs de jus de citron
- 1 cs sucre
- 1 cc poudre de piment

Facultatif :
- 1 grosse carotte finement émincée
- 1 feuille de chou chinois finement émincée
- 1 gousse d'ail râpée
- 1cm de gingembre frais râpé

Ustensiles : une casserole pour le riz, une poêle avec couvercle pour le reste, un verre doseur, une spatule, une planche à découper, un bon couteau, des baguettes, trois bols.



Recette de l'Oyakodon


1. Faire cuire du riz. (la méthode infaillible) Attention, le reste de la recette est vraiment rapide, donc lancez votre riz un peu en avance !

2. Réunir tous les ingrédients :

  • Dans un verre doseur, mettre 150ml d'eau tiède et y diluer le bouillon. Le bouillon de dashi en poudre va très bien (on en trouve dans toutes les épiceries asiatiques). Si vous n'en avez pas, le petit paquet de bouillon dans un paquet de ramen instantanées ira très bien aussi. Et au pire du pire du pire, du bouillon de poulet, mais ce sera moins bon.
  • Couper les oignons verts, en réservant à part la partie verte la plus tendre d'un des deux oignons pour la garniture. Si vous utilisez un oignon, il faut le couper en lamelles, puis couper de la ciboulette à part pour la garniture. Si vous décidez d'utiliser des légumes, les émincer finement. (La carotte et le chou chinois peuvent être remplacé par d'autres légumes que vous avez au frigo, tant que vous arrivez à les imaginer avec de la sauce soja et du poulet.)
  • Couper le poulet en morceaux très fins.
  • Dans un bol mettre un oeuf entier et le blanc du deuxième et battre les oeufs à l'aide de baguettes. Dans un autre bol mettre le jaune d'oeuf solitaire. (Si vous ne supportez pas l'idée du jaune d'oeuf coulant, mettre tous ensemble.)
  • Ayez tous les autres ingrédients à portée de main car dès le début de la cuisson, tout s'enchaîne rapidement.

3. Mettre votre poêle sur feu moyen-vif et ajouter le bouillon, le vinaigre de riz, la sauce soja, le sucre et le piment (facultatif). Faire cuire jusqu'à frémissement, puis ajouter les oignons (et éventuellement les légumes) et laisser frémir jusqu'à ce que ce soit cuit (environ 5 minutes).


4. Ajouter le poulet émincé dans la poêle. Couvrir et laisser frémir jusqu'à ce que le poulet soit cuit (3-5 minutes). Le bouillon aura donc cuit moitié poché moitié à l'étouffée, ce qui le rend particulièrement tendre.


5. Mélanger à nouveau les oeufs, puis verser d'un flux constant partout dans la poêle. Couvrir la poêle et laisser prendre 2-4 minutes, 2 minutes les oeufs seront encore très peu cuits, 4 minutes ils seront bien cuits. Si vous n'avez pas de couvercle pour votre poêle, baisser le feu sans couvrir. Il doit encore y avoir du liquide en plus des morceaux, presque comme une sauce. Goûter, si ce n'est pas assez salé, ajouter un trait de sauce soja, si c'est trop doux, ajouter un trait de jus de citron.

6. Servir le riz dans un bol. Par-dessus, disposer l'Oyakodon, tout le jus va descendre dans le riz et l'aromatiser. Faire un creux au milieu à l'aide d'une cuillère, y déposer le jaune d'oeuf restant. Garnir avec l'oignon vert restant. Vous pouvez ici garnir ou non d'un peu de poudre de piment et de graines de sésame (shichimi).


7. En accompagnement, si vous avez des légumes pickelés maison, ou une petite salade avec une sauce bien acidulée, ce sera encore meilleur.



Pourquoi c'est aussi bon ? 


Manger dans un bol fumant, c'est très réconfortant. Ici tous les ingrédients produisent un bouillon qui est très umami, mais aussi salé, sucré et acide, et ce bouillon et le jaune d'oeuf coulent dans le bol pour aromatiser tout le riz jusqu'à la dernière bouchée. C'est agréable aux yeux grâce au jaune d'oeuf central et aux garnitures. Pour un plat complet, un mini bol de dailon pickelé (qui amène croquant et amertume) en achèvera la perfection. 



Et simplement, c'est aussi bon, parce que le poulet, l'oeuf et la sauce soja, c'est juste délicieux.

Comme je suis fan de piment, je préfère ajouter du piment au début de la recette, afin qu'il infuse bien la sauce et la relève un peu. Mais l'ajouter juste en garniture fonctionne aussi (et est très joli). Vous pourriez aussi simplement ajouter de la sauce piquante (si possible de type acidulée plutôt que fruitée ou fumée).



Vous testez et vous m'envoyez des story instagram ? Ça me fait super plaisir à chaque fois.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire