dimanche 25 septembre 2011

noir/blanc


Dernière semaine du challenge photo d'Armalite, après le rouge, le violet, le jaune, le vert, le rose, le orange et le bleu, voici la semaine noir/blanc. Les consignes étant complétement ouvertes, je me réjouis de voir les autres participations, ça devrait encore être multiples et intéressant cette semaine avec des  extrêmes pareils...

Pour ma part je n'ai eu que peu d'inspiration/envie de fureter le nez en l'air, plutôt centrée sur moi-même cette semaine... d'où mon fameux rhino volant qui me suit depuis quelques années maintenant en centre de mozaïque. Et je préviens tout de suite, c'est semaine spécial twitter, vous comprendrez... Comme d'habitude, les commentaires/explications vous attendent en bas des photos. Je vous annonce également que j'ai décidé de prolonger le plaisir avec un bilan que je publierai bientôt.


Commentaires :

- Je suis particulièrement fière de cette photo, cet oiseau paisible sur ces cages au bord du Léman. Je vous raconte le moment. Fraise des bois venait pour la deuxième fois passer deux jours en Lémanie et profiter d'un #taloz et d'une rencontre entre trolettes-gourgandines... J'ai fait comme je fais toujours quand j'accueille quelqu'un (et qu'est ce que j'aime ça, accueillir des gens et leur montrer ma ville...) première étape : le lac. Et elle a eu plus de chance que d'autres, nous avions le temps et nous avons donc été à Lutry pour revenir à pied jusqu'à Lausanne en longeant le lac, en papotant, en se découvrant un peu plus, en digérant un burger Holy Cow, et en prenant des photos. J'ai un très joli souvenir de cette promenade. Que de jolies rencontres j'ai fait grâce à twitter (ou autres réseaux)...
- Les deux suivantes montrent d'autres aspects de ce lac que j'aime tant et encore un joli souvenir nocturne de rentrée tardive, à pied, et de ce sublime point de vue depuis Montbenon où je retrouvais cette pellicule d'argent liquide que seule une pleine lune peut déposer sur l'eau. Des souvenirs de quarts nocturnes et solitaires au milieu de l'Océan Indien me sont revenus en plein visage, comme une sensation physique. Magique Léman.
- Une manière originale de tenter de communiquer sur la pénurie de logements sur l'arc Lémanique...
- Deux images de mon ancien appart, aucune raison sauf que je les aime bien.
- Ce joli vase blanc m'a été offert par la sublime San dont je lis le blog depuis des années. Nous nous sommes retrouvées sur twitter quand elle est venue à un #taloz (décidément...) et nous avons croché immédiatement (mais on s'en doutait déjà avant même de se connaître). Un jour elle a posté une twitpic où dans le fond de la photo, j'ai vu ce petit vase que j'ai trouvé si joli. Elle en a retrouvé l'origine (bon, ok, le géant suédois c'était pas si dur) et a été m'en acheter un exemplaire pour me l'amener au #taloz suivant. C'est magique ces rencontres, vraiment. Quelle richesse de ne pas être conditionnés par la géographie pour apprivoiser certaines personnes que nous n'aurions jamais croisé autrement. Donc oui, San, j'ai été très touchée, un des premier objet dont j'ai trouvé la place dans mon nouvel appart, il est orné de tournesols en ce moment même. Merci.
(Pardon pour les tartines, je suis d'humeur volubile depuis quelques jours.)
- Un nouveau graffeur en ville ?
- Un space invader près de la Riponne (le trouverez-vous ?).
- Winter is coming.
- Le détail d'une photo de l'exposition d'Irving Penn qui a eu lieu à l'Elysée il y a quelques mois, la plus belle expo que j'ai vu cette année !
- A défaut de vernis (un noir, un blanc, et 2-3 top coats à effets spéciaux) une manucure.
- La jolie carte postale moche que m'a envoyé un autre adepte de twitter, rencontré début septembre, lui aussi venait alléché par le #taloz... j'ai pris grand plaisir à lui montrer ma ville malgré le peu de temps que  nous avons eu à nous et je crois qu'il a apprécié cette terrasse (celle de l'adresse), une de mes préférées... J'ai adoré recevoir une carte pour "funambuline". Merci très cher, j'en ai eu le sourire pendant...
- Mon avatar twitter. On me demande souvent d'où il vient et à ma grande honte, je n'en ai aucune idée. Je l'ai piqué quelque part un jour où je remplissais mon profil myspace (oui, je suis vieille) et il a continué à m'accompagner. Si vous connaissez son créateur, merci de me le signaler, rendre à César, tout ça tout ça. J'aime profondément cet oxymore visuel, entre lourdeur et légèreté (ceux qui me connaissent savent à quel point je suis capable des deux...), qui doit rester en l'air ou s'écraser... Bref, plus je le côtoie plus je le comprends et plus j'ai l'impression qu'il me correspond.
- Et là, c'est cadeau, à force de minauder sur twitter avec mon "#seinsparfaits", il fallait bien que je finisse par les montrer, ces fameux seins... selon le fameux adage "twitpic or it doesn't exist"...

9 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ta manucure ^_^
    Bien belle mosaïque !

    RépondreSupprimer
  2. Ah, toi aussi, tu aimes Irving Penn? J'ai récemment admiré une série de ses portraits au Fotograsfiska de Stockholm. Sinon, les space invaders, c'est encore plus dur à trouver que les géocaches! Et j'aime ton "winter is coming", même si je peine pour ma part dans le tome 3 (horrible, c'est horriiiiiible tout ce qui arrive à ces pauvres gens).

    RépondreSupprimer
  3. @ Laure : merci !

    @ Armalite : Irving Penn arrive à me tirer des larmes facilement, ou à me faire éclater de rire... et surtout à être émue de bonheur tellement TOUT dans ses photos ont du sens...

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien tes photos, et 'jaime bien quand tu es volubile!:)

    RépondreSupprimer
  5. Tu te fais envoyer ton courrier directement à la Pinte Besson, maintenant ? :-)
    (et elle a raison, Esme, tu volubiles bien)

    RépondreSupprimer
  6. en parlant de rhinocéros, j'ai retrouvé un charmant tee-shirt de rhino que numéro 2 a reçu de toi pour ses 2 ans et que numéro 3 porte à merveille!

    (la vie du grand va être passionnante pour lui et éreintante pour ses parents...)

    RépondreSupprimer
  7. Hiiiii Numéro 3 en rhino !!!

    (J'ai pensé que tu allais tiquer sur ma phrase... ;-) )

    RépondreSupprimer