mardi 18 mai 2010

Du dedans de moi


Parlons un peu de mon intérieur, et non, pas de mes états d'âme, non, parlons de mon vrai intérieur, le physique, de mon "intimité" comme dirait les vendeurs de savons à foufounes.

Avec l'arrivée de la trentaine, j'en ai eu marre des solutions bancales conseillées par les gynécos qui n'informent pas mais décident pour nous (pauvres femmes hystériques, déjà qu'on nous a laissé le droit de vote, faudrait pas non plus qu'on puisse faire des choix personnels). Non, la pilule ne me convient pas, non, les baisses de libido ne sont pas psychosomatiques, oui, elles m'ennuient vraiment. Sans compter tous les autres effets négatifs dont je ne me rendais pas compte avant d'arrêter la pilule.

Je crois sincèrement que prendre des hormones à vie n'est pas anodin, que la révolution de la pilule dans les années '60 était une grande avancée pour les femmes, mais que la révolution des années 2000 devrait être l'information et le libre choix. Je vais donc vous parler du mien, de choix, en espérant que ça donnera peut-être l'envie à quelques-unes d'entre vous de mieux s'informer ou carrément de changer de gynéco.

Depuis plusieurs années, j'avais envie de stopper totalement la prise d'hormone, sans trouver le bon interlocuteur, mon crétin de gynéco m'a conseillé l'anneau vaginal, que j'ai accepté, ce qui était stupide de ma part et malhonnête de la sienne, car tout ce que je n'aimais pas avec la pilule s'est reproduit. Normal : l'anneau est un système de contraception hormonal comme les autres. Puis je me suis mieux renseignée, j'ai même eu droit à un mail perso de Martin Winckler himself (j'ai été très touchée qu'il prenne la peine de me répondre pour adapter la réponse de son site à mon cas helvète et je vous conseille vivement de vous y référer pour toute question) et j'ai opté pour le DIU au cuivre. Le DIU a mauvaise réputation à cause d'un problème de nom : comme il est aussi surnommé "stérilet", une légende urbaine traîne sur son possible effet de stérilité sur les femmes. Ce qui est complètement faux et a été démenti scientifiquement à de nombreuses reprises. A cause de cette légende, il n'était donc posé PAR HABITUDE que sur des femmes ayant eu des enfants. De nombreux gynécos continuent à refuser de poser un DIU à des nullipares, par simple habitude, ou parce qu'ils avaient un vieux prof qui n'a pas démenti cette légende urbaine, ...

Pour des questions de rage face aux gynécos qui ne se mettent pas à jour et qui n'écoutent pas leurs patientes, se reporter Au Chœur des Femmes du déjà cité Winckler.


Bilan du DIU au cuivre après 1 an : pas d'hormones, un pose douloureuse (dans mon cas, mais les cas diffèrent selon les femmes), 7 ans de tranquillité (au maximum, mais la plupart des gynécos conseillent un changement tous les 5 ans), des règles plus abondantes mais pas plus douloureuses, un retour des sensations naturelles du corps et donc cycles de désirs, d'envies, d'humeurs, certes, mais au moins elles ne sont pas conditionnées par un élément chimique extérieur ! Je suis RA-VIE. Je ne regrette qu'une chose : ne pas avoir eu un gynéco qui acceptait de me le poser plus tôt ! Pour celles qui aimeraient s'en faire poser un, ceux qui sont disponibles en Suisse ne sont pas les mêmes que ceux qui sont disponibles en France, le NovaT 380 (qui est le plus recommandé par Winckler) doit être demandé spécifiquement car ce n'est pas celui qui est posé "habituellement"... Il suffit de demander une ordonnance au gynéco et de le commander en pharmacie, il coûte entre 45.- et 60.- francs + la pose (dont le prix diffère suivant le praticien ou le lieu, j'ai fait ça à l'hôpital). C'est un budget... mais il est à diviser par 7 x 12 mois... l'économie par rapport à la pilule est ENORME !

EDIT : les choses avancent, la preuve dans Cosmo, rapporté par Mdame Jo.



Deuxième nouveauté de mon attirail intérieur féminin, la coupe menstruelle. Il y en a de plusieurs marques, de plusieurs tailles, ... la mienne est la Diva Cup, taille 2 (la grande, recommandée dès 30 ans ou après un bébé ou aux règles abondantes). Je m'étais renseignée sur des forums, sur ce site très complet, j'avais cherché laquelle me conviendrait, où l'acheter, ... et j'ai laissé traîner. Puis, au début de l'année, j'ai pris cette bonne résolution, pour des raisons écologiques (plus de protections achetées, plus de protections jetées dans les toilettes, ...), économiques (un investissement équivalent à 6-8 mois de tampons/serviettes qui dure ensuite plusieurs années), physiologiques (du silicone naturel au lieu de coton blanchi au chlore affaiblissant la flore vaginale) et pratiques (plus d'oubli de tampons au fond du sac, plus de recherche désespérément une poubelle quand je vais souper chez un pote masculin -le tampon imbibé dans la poubelle toujours pleine de la cuisine du pote ce n'est pas le top du glamour). Contrairement à certains magazines qui parlent de cette solution comme d'une chose "revendicatrice" et donc réservée aux écolos purs jus (genre qui portent des Birkenstock avec des chaussettes, des robes chasubles et qui ne s'épilent pas sous les bras), les contraintes sont beaucoup moins importantes que les autres solutions. J'avais un peu peur lors de mon premier cycle, mais je n'ai eu aucun accident, la pose est facile, le retrait aussi, je ne la sens pas DU TOUT (du coup il faut que je fasse attention à ne pas oublier de la vider). Il suffit de la stériliser dans une casserole d'eau bouillante quelques minutes avant la première utilisation du cycle et après la dernière (et non toutes les 12h comme le pensent certaines journalistes des mêmes magazines qui feraient mieux de s'informer avant de parler d'un truc).

Avec ces deux nouveautés, j'ai vraiment l'impression de m'occuper de moi en adulte, avec des solutions à long terme, plus saines et naturelles et donc plus en accord avec mon corps et avec la planète. J'ai plusieurs amies qui ont souffert ou souffrent de mycoses à répétitions, qui ont pris l'habitude de devoir se faire des douches intimes régulières (ce qui est très nocif également pour la flore vaginale), qui doivent "gérer" cette zone de manière quotidienne. Si c'est votre cas, réfléchissez à des changements de solutions. Une de mes amies, abonnées au cystites et mycoses, n'en a plus depuis qu'elle a arrêté la pilule et qu'elle est passée à la coupe.

Peut-être que cet article vous paraîtra impudique, je m'en moque, je trouve important qu'on soit toutes informées sur les multiples possibilités qui existent et qui peuvent nous faciliter l'existence. Je réponds volontiers à des questions sur mes solutions personnelles, si vous en avez, et je vous encourage encore une fois à visiter le site de Martin Winckler concernant la contraception et la gynécologie même si vous n'avez pas de problèmes, juste pour vous informer, c'est passionnant.

PS: pour les Lausannoises, on peut acheter les Diva Cup (entre autres) à la pharmacie de la place de la Palud, j'ai payé la mienne environ 40.- francs.



EDIT : J'ai oublié de vous dire qu'il me semble que si ces deux solutions ne sont pas plus répandues, c'est qu'elle ne sont pas rentables ni pour les gynécos (moins de visites), ni pour les labos pharmaceutiques, ni pour les vendeurs de protections intimes (on donne déjà bien assez d'argent comme ça à Procter & Gamble -firme qui commercialise, par exemple Tampax, Always, etc.- !), du coup, ça ne les arrangerait pas du tout si la plupart des femmes passaient à la cup et au diu...

EDIT 2 : Pour plus d'informations sur le DIU hormonal, autrement dit "Mirena", allez donc lire l'excellent billet de Mdame Jo.

EDIT 3 : Un très chouette billet illustré featuring Boulet ici.

EDIT 4 : J'ai enfin trouvé la source de la photo d'illustration (mais toujours pas son auteur), il s'agit de la grotte "Cueva del fantasma" (caverne du fantôme) au Vénézuéla, et les deux petites tâches que vous voyez au sol... ce sont des hélicoptères (en cliquant sur la photo vous pourrez l'agrandir), qui permettent d'imaginer la taille de cette grotte impressionnante qui me paraissait une si jolie métaphore visuelle pour ce billet.

50 commentaires:

  1. FORMIDABLE post !!!!
    Merci et bravo, chère Funambuline !
    You rock !!!!

    Rose

    RépondreSupprimer
  2. Merci Rose, je n'étais pas sûre :-)

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve ça top que t'ais décidé de parler de ça. Perso je suis sous pilule depuis des années pour différentes raisons (acné, règles erratiques et surtout hyper douloureuses avec évanouissement et tout le toutim) et j'avoue ne pas avoir vraiment avoir chercher plus loin. Ca a stoppé net tous mes symptômes et c'est tout ce que je voulais. J'ai essayé d'arrêter quelques fois mais sans grand succes. Un jour peut-être un DIU.
    Pour la coupe menstruelle, j'en ai acheté une il y a quelques temps maintenant, une Meluna rouge taille M et je trouve ça top aussi par rapport au tampon. Ca se rince toutes les 12h et basta avec évidemment une stérilisation en début et fin de cycle. C'est une révolution pour moi ce truc :)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Funambuline,

    Superbe article!

    J'ai voulu me faire poser un stérilet pour les mêmes raisons que toi, trop d'hormones dans les pilules etc...
    Mais je ne peux pas car si j'arrête la pilule je vais avoir de l'acné tardif car j'ai un dérèglement hormonal donc bah pilule :( mais moins forte.
    Par contre je suis femme cup (Moon) depuis plus d'une année et c'est magique, j'adore, merci pour la planète et pour notre corps de femme, je ne changerais pas ma cup pour les moyens "traditionnels" non !!!
    Je me sens plus libre et épanouie pendant cette période du mois.

    Merci à toi pour ce témoignage très perso.
    PS: Le célibat forcé comme tu dis, je pense que le temps apaise les blessures...

    Bises.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Je te remercie pour ton article ! Je suis à présent convaincue par la coupe menstruelle. J'irai l'acheter dès demain car cette période du mois est toujours très douloureuse pour moi : je ne supporte quasiment plus les tampons, qui m'irritent terriblement. J'ai donc bon espoir que cette solution m'apaise ! Merci encore !

    RépondreSupprimer
  6. Intéressant ton article, surtout que je viens d'arrêter la pilule pour des raisons de libido (pas pour le reste, j'étais bien contente de ne plus avoir mes règles - c'est une pilule en continu) et de plus avoir de sautes d'humeur). Il faudra très certainement un temps d'adaptation... on verra si je tiens.
    Je ne suis pas trop tentée par un machin à l'intérieur de mon corps, donc pas de contraception pour le moment, à part le préservatif.

    Quant à la Diva cup, sais pas trop... j'ai pas de soucis avec les tampons...

    RépondreSupprimer
  7. : sur moi les hormones avaient des effets négatifs et non positifs, d'où mon changement, si elles ont des effets positifs sur toi, surtout ne change rien !!! (à part te repositionner tous les 5 ans, parce qu'on change beaucoup hormonalement parlant...)

    RépondreSupprimer
  8. : moi non plus je n'avais aucun soucis avec les tampons (à part des questions pratiques où tu oublies d'en avoir sur toi quand tu en as besoin), mais c'est tellement plus facile avec ma DivaCup que je me rends compte maintenant que finalement je le vivais quand même comme une contrainte !
    Et une pilule c'est aussi quelque chose à l'intérieur de ton corps... mais quelque chose de chimique... pour moi c'est beaucoup plus flippant qu'un bête fil de cuivre...

    RépondreSupprimer
  9. la fée électricité18 mai 2010 à 11:47

    bien vu. vraiment intéressant. surtout la partie DIU... à réfléchir

    RépondreSupprimer
  10. Moi je tiens à mes hormones artificielles, mais on en a déjà parlé. Gérer les humeurs, les règles, les douleurs, pour moi est essentiel. Sans pilule, je vis une enfer psychique 2 semaines par mois et physique 1 semaine, je ne fonctionne pas, je déteste ça. Et non, ça en se rétablit pas après quelques mois.

    La Diva Cup, je suis convaincue par l'idée, mais pour cause d'allergie au latex, je ne vais pas essayer. Ceci dit n'avoir ses règles que 4 fois par an aide déjà un peu ;-)

    Et tu as bien fait d'en parler, ceux qui ça dérange, ben tant pis pour eux. On n'est pas des Barbies.

    Pis une fois cette discussion faite, passons aux NoKids :)

    RépondreSupprimer
  11. : les hormones font pour toi ce qu'elles défaisaient pour moi... L'important c'est de se gérer au mieux en faisant nos propres choix en toute connaissance de cause !

    Et pis pour le nokid talk, je n'ai pas encore réussi à rédiger le truc bien que j'ai envie de rédiger sur ce sujet important, j'ai envie de provoquer la polémique tout en montrant la sérénité de mon choix... #quadratureducercle

    RépondreSupprimer
  12. Peut-être que l'article de l'hebdo te donnera l'envie et le matériel pour réagir. #nokid

    RépondreSupprimer
  13. Ben, on en parle en vrai quand tu auras récupéré (et moi aussi: coup de barre No 1 en live), mais je pensais éventuellement à un dialogue, genre celui d'hier hier mais avec des phrases sans néologismes et plus de cohérence :) Je vais y réchéflir.

    RépondreSupprimer
  14. Sans néologismes et incohérences je suis pas d'accord, mais l'idée du dialogue me plaît bien. On s'fait un apéro pour en parler un de ces 4 :-P #plusjamaisquelledisait

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour cet article franc et sans fausse pudeure, j'ai longtemps pris la pilule (depuis mes 12ans) et pas de la petite, pour mes problèmes il me fallait de la surdosée, à 25ans système hormonal tout déglingué j'ai arrêté, pour l'instant je suis aux préservatifs je me tâte de passer au stérilet justement, enfin quand j'aurais trouvé un gynéco sur Paris ;)

    Et pour la cup, j'en ai gagnée une, mais j'avoue je n'ai pas encore osé l'essayer

    RépondreSupprimer
  16. : parcours le site de M. Winckler, ça aide beaucoup pour se décider et bien savoir ce que l'on veut face à un gynéco !

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Funambuline !

    Super sujet aujourd'hui ! De mon coté, j'utilise la moon cup depuis plus d'un an, et c'est vrai que c'est sans commune mesure avec les tampons !
    Et je te rejoins sur le coté écolo, mais aussi sur l'intéret d'une meilleure connaissance de son corps !

    Concernant le DIU, je muris l'idée depuis quelques temps déjà ! Je pense également y passer (moi aussi l'idée de toutes ces hormones dans mon corps m^effraie !!). Toutefois, ce qui est bien pratique dans la pilule, c'est de ne pas être surprise par l'arrivée des règles !
    Je vais faire un tour sur le site de MW ! Merci pour les liens !

    RépondreSupprimer
  18. : avec la coupe, comme je sais plus ou moins (à 2-3 jours près) quand ça arrive, je la porte "en avance" et hop, ni vu ni connu...

    RépondreSupprimer
  19. Ah oui, c'est vrai que c'est malin comme solution, car on l'oublie vraiment facilement !

    RépondreSupprimer
  20. Je confirme que les gynécos n'ont pas l'habitude de poser ce diu! et zut, j'ai pas pensé que la cup était en latex, c'est donc rapé pour moi...

    sinon, j'attends ton billet sur le nokid avec impatience :-)

    RépondreSupprimer
  21. : il me semble qu'il existe des (une au moins) cup sans latex, mais il faut la trouver... et pour le nokid talk, on y réfléchit pour que ce soit bien... tu risques d'être citée (toi et tes gnomes d'amour) d'ailleurs...

    RépondreSupprimer
  22. : la cup n'est pas en latex !
    mais en silicone

    RépondreSupprimer
  23. Merci marie ! Je n'ai même pas tilté ! Oui, c'est en silicone naturel.

    RépondreSupprimer
  24. La Mooncup, je l'utilisais depuis 2003... déjà !
    Et j'ai dû, bien à contrecoeur, prendre la décision d'arrêter de l'utiliser il y a quelques mois pour revenir aux tampons et serviettes bio.
    Pourquoi ? Pour cause de début de descente d'organes avec fuites urinaires et inconfort du périnée lors de l'acte à l'appui.
    Cooroborés par une visite chez un gyneco qui prône mooncup et DIu (si si ça existe, mais c'est rare).
    Je suis nullipare, toute petite, j'avais la plus petite taille de mmoncup.
    Mais, après avoir souffert (c'est le mot) de fuites sans en comprendre la raison, j'ai fait des recherches sur le net et sur de nombreux forums qui évoquent les cup.
    Difficiles cependant de trouver des infos sur ces aspect des cup, car nous avons là un tabou à rebours : les cup c'est génial, absolument aucun inconvénient etc !
    Et bien si, il existe des inconvénients et des contre indications AUSSI.
    Donc bien faire attention à son choix. Ne forcez pas.
    Je regrettte beacoup d'avoir dû arrêter la cup car j'ai vécu à l'aise pendant des années au moment de mes cycles mais là, je ne pouvais plus vivre avec, au risque, à 40 ans, de me retrouver vers l'incontinence et avec des problèmes lors de l'acte. J'ai choisis et maintenant j'ai des séances de réeducation du périnée.
    Donc attention.

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour marigami,

    Ton commentaire est intéressant, mais je ne suis pas sûre de le comprendre. Tes problèmes sont dûs à ta cup ? Pourquoi ? Comment cela peut-il provoquer une descente d'organes ? Des fuites urinaires ?
    La coupe est simplement placée dans le conduit vaginal, les fuites urinaires ne viennent pas DU TOUT du "même trou" et pour la descente d'organe, c'est encore ailleurs... Alors vraiment je ne comprends pas du tout comment cela serait lié ???

    RépondreSupprimer
  26. Je ne suis pas scientifique ni ne sais comment bien expliquer mais il me semble que, même si l'on ne s'y connaît pas trop en physiologie et qu'il ne s'agit pas du "même trou" on peut comprendre que cela puisse être lié.
    En effet, l'introduction d'un corps "étranger" dans ton intérieur de toi (!!) provoque des pressions, plus ou moins importantes, sur tes muscles, dont le périnée (les femmes enceintes connaissent bien les fuites urinaires, pendant et après, d'où nécessité de remuscler le périnée, entre autres raisons).
    C'est le cas pour la moon cup.
    De même, quand on ^te la cup, on exerce aussi une pression, voire on tire pour la faire venir, parfois avec maladresse.
    Tout cela concourt à appuyer sur certains organes.
    je n'ai rien inventé, et, même sans être médecin, je ne trouve pas cela invraisemblable...même si l'on n'en parle pas.
    Pourtant, il existe des forums qui en discutent, majoritairement anglo saxons il est vrai.Il faut que je retrouve les liens.
    Sinon, descente d'organes, c'est collapsus (ou prolapsus, il faut que je vérifie), si je me souviens bien.
    Tu peux aussi demander à Martin Wincler.... ma parole n'est pas d'or n'est ce pas.
    Et attention à l'erreur sur les fuites urinaires : c'est, le plus souvnet, une histoire de muscles.
    Tout est lié, même si ce n'est pas le "même trou"...

    RépondreSupprimer
  27. Voici un lien vers une page Google regroupant différents liens vers des sites.
    Et c'est prolapsus, pas collapsus, mea culpa.
    enfin les cup ne provoquent pas complètement les prolapsus mais peuvent les accentuer.

    http://www.google.fr/search?hl=fr&client=firefox-a&hs=sRa&rls=org.mozilla:en-US:official&channel=s&ei=YAv9S7PqEMTI-QawjuDECw&sa=X&oi=spell&resnum=0&ct=result&cd=1&ved=0CBkQBSgA&q=prolapsus+mooncup&spell=1

    Désolé pour le lien moche.

    RépondreSupprimer
  28. Mais la coupe est souple et ne fais pas pression ! Pas plus qu'un tampon en tous cas.
    Et pour la faire venir, on arrête l'effet ventouse en appuyant sur un côté puis on tire la cup... pas les organes, elle n'est liée à rien, elle est juste là à se remplir, comme un tampon, encore une fois.
    Quand au périnée, ça n'a aucun rapport avec le col de l'utérus (autour duquel vient se plaquer la coupe...
    Et pour la descente d'organes, je n'ai pas très envie d'entrer dans les détails, mais je sais tout à fait ce que c'est... et vraiment je ne voit pas DU TOUT le rapport.

    Bref, je reste sans comprendre. Ce n'est pas que je refuse de te croire, c'est juste que je n'arrive pas à comprendre les liens qu'il pourrait y avoir.

    RépondreSupprimer
  29. Alors puis je te proposer de lire quelque uns des liens vers les sites qui se trouvent sur la page que j'ai envoy ?
    Je les ai relu moi-même pour être certaine de ne pas écrire de sottise.
    Surtout le tout premier où une infirmière s'exprime, en tant que professionnelle et utilisatrice de la cup.
    Enfin il y a aussi le site de mooncup.uk qui explique bien que, justement, tout est lié, par les muscles.
    Et bien sur que si la coupe fait pression, tout comme les tampons qui eux aussi prennent de la place dans ton vagin.
    Et je voudrais signaler que je n'incrimine en rien les cup qui sont vraiment un super outil, mais je voulais simplement informer et aussi mettre en garde.
    Visiblement, je n'y parviens pas, alors que je suis loin d'être la seule femme concernée.
    Mon discours doit manquer de clarté 'ou de légilité peut être ?)

    RépondreSupprimer
  30. Donc j'ai lu et cherché ailleurs encore et je maintiens. En AUCUN CAS une coupe peut PROVOQUER un prolapsus ou des fuites urinaires.

    Tu peux trouver ici, par exemple, les facteurs pouvant provoquer un prolapsus: http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/descente-organes/8100-prolapsus-descente-organes-risques.htm

    Après, si, quand on est atteinte d'un prolapsus ou de fuites urinaires, il faut éviter d'utiliser une coupe, peut-être d'accord, ok, là je veux bien que ça ait un lien. Mais la coupe ne peut pas PROVOQUER ça !!!!!!

    Si on a des problèmes musculaires dans la zone, ces désagréments/maladies peuvent survenir, mais la coupe ne va pas modifier en quoi que ce soit notre équilibre musculaire à cet endroit ! Elle n'a pas plus d'effet qu'un tampon, encore une fois...

    D'autres réponses ici : http://forum.easycup.fr/topic523.html

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour,
    Je tombe sur ton blog un peu par hasard (suite bien sûr à l'actu brûlante MBDF... même si mon pseudo-qui-n'en-est-pas-un ne te dira rien, j'ai très peu commenté et ça fait une petite année que j'ai cessé totalement de la lire) et mon actualité brûlante m'engage à te faire partager mon expérience sur le sujet.
    Je porte donc une Cup aussi depuis un temps certain (un peu plus d'un an je dirais ?) et en suis ultra satisfaite.
    Je portais également un stérilet cuivre jusqu'à il y a peu ; entre mes deux grossesses, donc grosso-modo de 2005 à 2008, et depuis euh probablement avril 2009 à il y a quelques jours.

    J'arrive donc à l'essentiel : je suis tombée enceinte, sous stérilet. On n'a pas d'explication claire sur le sujet, est-ce que je suis dans les 3% d'échecs, est-ce que ça a un lien avec le fait que le stérilet soit légèrement descendu...
    Sur un forum que je fréquente, on a émis l'idée que, peut-être, en retirant la cup, on pouvait attraper le fil avec et ce faisant le descendre un peu. J'en ai causé avec l'interne du Planning Familial qui m'a accueillie hier mais il ne savait pas ce qu'était une mooncup (et je ne l'avais pas sous la main pour lui montrer) alors il n'a pas pu totalement ni confirmer ni infirmer l'hypothèse.

    Ça vaut peut-être le coup d'en discuter avec ton ou ta gynéco la prochaine fois ?

    Pour ma part, après m'être résolue à ne pas garder ce troisième enfant non désiré (et ça n'a pas été évident, et ça ne l'est toujours pas), je ne parviens plus à faire confiance au stérilet au cuivre, hélas (je confirme que niveau libido c'était carrément mieux que sous pilule !) ; après réflexion, parce que je n'aime pas trop l'idée de l'implant, je vais passer au Miréna. En voyant avec ma gynéco comment faire pour que la cup ne puisse en aucun cas le déplacer !

    Peut-être à bientôt sur le web ;)

    RépondreSupprimer
  32. Salut Mélanie ! Sois la bienvenue :)

    J'avais entendu parler du fait que certaines Cup pouvaient, par l'effet ventouse, faire "descendre" le stérilet... et puis un gynéco (mais j'ai perdu le lien) très sérieux a démenti cette histoire la traitant de "légende urbaine".

    Par contre, les DIU qui sont posés d'office en France (et en Suisse d'ailleurs) ne sont pas les plus efficace et ont tous des "taux d'efficacité" différents.

    J'ai du me battre pour imposer celui que je voulais (après mûre réflexion ET conseils personnalisés de ce très cher Winkler, j'ai eu de la chance !).

    Peut-être pourrais-tu aller faire un tour chez Winckler pour voir comment est "classé" le DIU que tu avais ???

    N'hésites pas à revenir !

    RépondreSupprimer
  33. Wouf, je ne savais même pas que tous les stérilets cuivre n'avaient pas le même taux d'efficacité ! Faut que je retrouve la notice de mon précédent pour connaître son nom, ou rappeler ma gynéco quand elle rentrera de vacances...

    Merci pour la bienvenue. Je reviendrai peut-être mais je ne promets rien, j'ai un peu de temps en ce moment pour papillonner sur le web, mais quand j'aurais repris le boulot - dans lequel je n'ai malheureusement par le temps de surfer - je vais très certainement continuer à être submergée et à ne pas avoir le temps de tout lire ;)

    Pour le moment je lis les tomes sur BT, et c'est terrible, je n'arrive pas à rattraper le dernier message non lu, du coup je ne m'y suis toujours pas présentée ! :D

    RépondreSupprimer
  34. Ce topic BT est tellement chronophage que j'en suis réduite à éteindre mon routeur pour pouvoir bosser un peu... Oui, j'ai honte... mais c'est jouissif :)

    RépondreSupprimer
  35. Merci pour avoir mis ce lien via le forum, hier c'était devenu LA conversation et vous étiez toutes à me dire " vas y, c'est troooop biiien"

    Je pense que je vais m'en acheter une d'ici peu, surtout que j'ai déjà eu des mycoses à répétition et que si ça pouvait stopper tout ça, mais... le pied, quoi !!!!

    Le stérilet me fait un peu peur, et puis la pilule m'empêche de trop souffrir durant les règles, je tombe pas dans les pommes mais je vomis si je ne la prends pas, avec impossibilité de faire quoique ce soit durant deux jours. Chacun son truc dans les joies de cet évènement :-)

    RépondreSupprimer
  36. : le stérilet est un choix, moi les hormones ça ne me va pas... mais j'ai plusieurs amies pour qui les hormones c'est vraiment ce qu'il y a de mieux... si ça avait été mon cas, j'aurais continué la pilule !

    Pour la Cup, n'hésites pas à consulter le forum BT consacré (linké dans mon billet) parce qu'il éclaire beaucoup sur les difficultés éventuelles, craintes habituelles, la taille à choisir, ...

    RépondreSupprimer
  37. Merci beaucoup pour ce post qui m'intéresse au plus haut point.
    D'abord parce que j'ai rdv chez ma gynéco la semaine prochaine et que je voulais parler avec elle de solutions alternatives à la pilule. Du coup ça m'a un peu éclairé, j'arriverai moins "naïve" en quelque sorte.
    Et ensuite parce que je pense de plus en plus sérieusement à la coupe menstruelle depuis un moment et que ça renforce ma conviction que c'est la solution idéale pour moi.

    Des fois à surfer comme ça on perd pas forcément sa journée :)

    RépondreSupprimer
  38. : Merci !!! Avant ton rendez-vous prends un peu de temps pour lire le site de Martin Winckler, c'est vraiment intéressant et complet !

    RépondreSupprimer
  39. Murielle aka darwinette12 août 2010 à 12:12

    Bon, maintenant que j'ai des vraies règles, je peux venir témoigner sur la mooncup!

    Cela fait une année et demi que je l'utilise et je suis ravie, du point de vue confort et tout et tout. Et apparemment, avec des vraies règles, cela ne déborde pas non plus, ce qui était ma crainte.

    Par contre, je ne suis pas chochotte mais les pro-cup ont quand même tendance à laisser certains détails pratique de côté:

    - Le sang, c'est lourd et quand on tire la chasse d'eau et ben, l'intérieur des WC est tout rouge. Il faut donc faire comme avec les selles, cad. utiliser la brosse et tirer la chasse d'eau une 2ème fois (et attendre que le réservoir se remplisse, on comprend mieux pourquoi les nanas mettent plus de temps aux toilettes que les mecs)... Donc cela fait quand même beaucoup d'eau pour laisser les WC dans un état correct.... J'ai pas encore trouvé de meilleure solution...

    - A la maison ou à la rigueur au boulot, c'est tranquille pour vider la cup. Mais à l'extérieur, c'est faisable mais moins commode que de changer un tampon par exemple. Il faut penser à la bouteille d'eau, se laver les mains avant et après (bon, on devrait toujours faire comme ça mais je vois très rarement les gens se laver les mains avant..) et suivant les endroits pas très propres, cela me dégoûte quand même... C'est pour ça qu'à l'étranger, j'utilise des tampons...

    Voilà mon petit bémol mais je suis vraiment contente de ma mooncup!! Un plus qui n'a pas encore été cité est la possibilité de quand même faire des jeux sexuels pendant les règles (vulve propre et pas de ficelle dégueu qui pend)... Je dis ça, je dis rien... ;)

    RépondreSupprimer
  40. : merci pour les détails cra-cra, c'est vrai que ça pourrait dégoûter certaines, vaut mieux être prévenue avant !

    Ce que je pourrais ajouter c'est que "à l'extérieur" j'ai fini par repérer tous les cafés/restau du coin où il y a un lavabo directement DANS les toilettes. Sinon, la bouteille d'eau je ne pratique pas. Comme les parois externes sont "propres", je vide, puis j'essuie le fond de la cup au papier toilette et je la remets. Donc pas beaucoup plus compliqué.

    Et sinon, depuis ma cup, j'ai tendance effectivement à beaucoup plus me laver les mains... je ne le faisait jamais "avant", maintenant c'est systématique, surtout à l'extérieur, vu "qu'on y met les doigts" je n'ai pas du tout envie de mettre mes doigts cra-cra "au dedans de moi".

    Ah, et un dernier détail : non, il ne faut pas stérilier la coupe à chaque fois ! Juste la première fois avant le cycle, puis une fois entre les cycles et hop. Certaines vendeuses sont des cruches, comme certains magasines féminins qui parlent sans connaître, ne les croyez pas.

    RépondreSupprimer
  41. Je me suis demandé tout à coup, comme ça: Les gynécos femelles sont-elles plus sensibilisées que les mâles aux difficultés évoquées ici ou même pas? La mienne est pas mal mais assez peu enthousiaste pour l'implant, parce que c'est "si compliqué" (je cite) à mettre et à enlever... (j'en ai eu 2x et c'est vrai qu'elle avait pas l'air de le faire toutes les semaines non plus). ça te met direct bien en confiance pour une insertion de stérilet!

    RépondreSupprimer
  42. : femmes ou hommes, c'est la même chose... vu qu'ils ont eu les mêmes profs ! #CQFD

    RépondreSupprimer
  43. Oh rage, je crie ton nom ! Je sors à peine de chez un gynéco qui m'a littéralement sermonné et engueulé sur le fait que oui, JE VEUX un DIU, et que oui je n'ai que 19 ans. Après l'argument bidon du "ça fait mal" (auquel j'ai envie de répondre : et un accouchement sous X, ça fait pas mal? Et un curetage ?)

    C'est au tour de l'argument "le stérilet peut rendre stérile", MAIS BIEN SUR !

    Et moi, idiote de femme que je suis, nullipare qui plus est, je me suis naturellement renseignée .. Mais non, c'est catégorique, vieux gynécologue-de-mes-deux a raison, et moi avec toutes mes infos glanées à droite à gauche j'ai tort.

    Il ne m'a même pas conseillé autre chose, nada ! Il s'est contenté de me dire qu'il ne le poserait pas à sa fille, ne le poserait pas à quelqu'un de sa famille .. Mais JE M'EN BRANLE !

    On est en 2010 et une jeune fille majeure et vaccinée n'a toujours pas le droit de choisir SON contraceptif?!

    Pays archaïque de merde !

    RépondreSupprimer
  44. 1 ) CHANGER de gynéco, d'urgence

    2) acheter des oeufs, les laisser pourrir 3 mois et aller les jeter sur l'entrée de son cabinet.

    Merci de ton com'

    Tu trouveras un meilleur gynéco. Au moins, tu sais que celui-là est un connard. N'oublie pas de bien lire le site de Martin Winckler pour trouver le modèle de DIU qui te conviendra le mieux pour arriver avec une "commande" directe. Et bon courage !

    RépondreSupprimer
  45. bravo pour ton article, j adhère complètement :
    pose récente d' un TT380 (c'est celui que winckler conseille
    particulièrement) et divacup adoptée depuis peu.
    je souhaiterais également préciser qu un grand nombre de femmes
    réagissent mal au DIU mirena (hormonal) : acné,
    perte de libido, prise de poids, dépression...
    méfiance donc!

    RépondreSupprimer
  46. Merci et bravo pour cet article! Comme je suis d'accord avec toi! Concernant la cup, c'est définitivement adopté pour moi, mais malheureusement je suis encore sous pilule... J'aimerai bien arrêter car je n'aime pas cette idée que mon corps soit tout chamboullé par ces hormones (je vois bien l'effet négatif que ça a sur ma libido par exemple) alors peut etre un jour le sterilet, si j'arrive à avancer la chose devant ma gynéco...

    RépondreSupprimer
  47. Merci à toi pour ton commentaire !

    Je suis contente que cet article continue à "vivre", c'est celui dont je suis le plus fière.

    Et en passant... j'aime beaucoup ton blog :-)

    RépondreSupprimer