lundi 26 septembre 2011

Bilan couleurs


J'ai beaucoup aimé participer à ce challenge photo qui m'a poussé à avoir les yeux bien ouverts en permanence. J'ai trouvé également très intéressant de voir les autres participations au fil des semaines, chacune étant attentive à d'autres détails du quotidien ou ayant fait d'autres choix formels. Le thème des couleurs était parfait à cet égard car il a permis beaucoup de libertés tout en créant une unité indéniable. Merci très chère Armalite d'avoir proposé cette idée, j'y ai vraiment pris un grand plaisir et je me réjouis de voir ce que tu nous concoctes comme nouvelle idée !

D'autant plus que d'habitude, j'écris mes billets sur des thèmes particuliers, que ce soit un film, un livre ou une manucure. Ces posts m'ont permis d'écrire des choses plus personnelles et j'ai aimé l'exercice. Et j'ai aimé m'attaquer aux images, j'ai d'ailleurs d'autres envies de mosaïques, certaines déjà entamées...

En guise de bilan sur le thème, un petit tour des mosaïques crées pour l'occasion pour le rouge, le violet, le jaune, le vert, le rose, le orange, le bleu et le noir et blanc :


Mises côte à côte elle racontent quelques mois de ma vie et disent beaucoup de moi. Peut-être trop. Cet exercice narcissique de blog a des effets étonnants, mais j'y prends de plus en plus goût (non, pas au narcissisme, si tu crois que je t'ai pas entendu le penser, tu te goures). Ici on trouve des souvenirs, des clins d'oeil, des private jokes, des messages personnels, du bla-bla inconsistant, des fautes d'orthographe (merci de me les signaler d'ailleurs, je déteste cet éditeur blogspot, je ne vois les fautes qu'une fois l'article publié, systématiquement... et j'ai honte... bref). Des essais, des ratés, des histoires de goûts. Bref un  bordel qui finalement me dépeint plus qu'il n'y paraît.

Si je ne devais garder qu'une photo ? Ce serait celle-là :

(et faites-moi le plaisir de la voir en plus grand...)

Parce que c'est la seule qui me paraît avoir un tant soit peu d'intérêt esthétique. Parce que je la trouve insolite (l'oiseau sauvage au-dessus des cages), parce qu'elle me rappelle un moment où j'ai eu l'impression qu'il était "la coup de pied au fond de la piscine" (j'ai un billet rédigé que je n'ose publier à ce propos EDIT : publié hier)(ce challenge photo et admirer celle(s) et ceux qui osent écrire leurs humeurs en sachant que même leurs proches les lisent me donnera peut-être envie) (d'ailleurs finalement ça parle de photo aussi) (bref) (je vous ai déjà dit que j'aime les parenthèses ?).

En fait, la vraie raison est la première, j'aime ce cliché, je suis assez fière de sa composition, j'ai eu du mal avec la lumière (on était en plein contre-jour), et je pensais qu'il était raté, avant de le voir ailleurs que sur mon téléphone...


EDIT : l'arc-en-ciel au milieu de la nouvelle mosaïque est apparu spontanément sur un mur de mon bureau, pendant 2 minutes, j'ai toujours pas compris, mais wahou.

2 commentaires: