dimanche 27 novembre 2011

Sirène au bout des ongles


Certaines vont me dire que les sirènes, ce n'est pas de saison, mais moi j'ai envie de bleu toute l'année. Dilemme résolut par cette manucure : un dimanche de rienfairitude seule à la maison -ce qui risque de ne pas m'arriver avant l'année prochaine- et l'envie d'avoir des ongles présentables pour mon prochain rendez-vous avec Armalite. Il me faut donc une manucure qui tienne. Solution : pleins de couches, des stickers à motif et des paillettes. Résultats : des vagues, des bleus et des écailles.


Mode d'emploi :

(Dans l'ordre d'utilisation, vous avez vu cette pince à épiler ? Merci les swaps !)

- Post Trauma Nail Treatment de Revlon (qui est plus un soin qu'une base et n'a pas besoin de séchage)
- SOS nail savers nourishing base coat de Essence
- séchage
- Love Nails de Sinful Colors en couche très fine

Love Nails une couche, pas assez opaque

- séchage
- Love Nails de Sinful Colors, deuxième couche moyenne
- Love Nails de Sinful Colors, troisième couche moyenne (qui valent mieux qu'une couche épaisse pour la tenue)

 

- séchage, LONG séchage
- positionnement des stickers vague de Essence (ayez une pince à épiler sous la main pour ne pas abîmer vos motifs en enlevant les stickers)
- ongle par ongle : blue addicted de Essence -> retirer le sticker

 

- séchage
- sparkle touch de Kiko



- séchage
- Top Coat de Trind
- Liquid quick dry de Revlon
- TRES LONG séchage



Conseils :

- Rien de plus facile à utiliser que les stickers, à condition que le vernis en dessous soit vraiment sec, sinon ça laisse des traces, et à condition d'utiliser une pince à épiler pour les décoller de leur support, les positionner et les retirer, sinon vous allez abîmer le vernis fraîchement posé. Autre détail : certains conseillent de laisser sécher le vernis AVANT de retirer les stickers. Pour ma part, je préconise l'inverse, les stickers doivent être bien positionnés, la couche de vernis opaque et le sticker enlevé immédiatement, ça évitera de déchirer certains vernis qui sèchent en plaques en ôtant le sticker.
- Tester le vernis que vous allez utiliser en motif avant votre manucure, sur un support lisse quelconque, pour être sûres qu'il sera assez opaque à une couche.
- Choisissez vos vernis AVANT de vous lancer dans la manucure, pour vous assurer qu'ils s'accordent bien (je les teste côte à côte, parfois on a des surprises) et préparez tout le matériel dont vous avez besoin pour éviter de devoir fouiller avec les ongles encore humides.
- Prévoyez des supports visuels divers (télé, ordi, ...) quand vous faites une manucure multi-couches, pour être sûrs de ne pas avoir la tentation de faire quelque chose de vos mains trop tôt (là, par exemple, pendant que ça sèche, je vous rédige cet article). Et, avant de commencer, attachez-vous les cheveux, allez aux toilettes, servez-vous à boire, voire même à grignoter. Pour ma part j'ai mis moins de 2h pour cette manucure, mais je sais que je suis rapide grâce à mon habitude, ça peut durer plus longtemps. Si vous avez peur de ne pas avoir le temps, cette manucure peut être faite en deux fois, c'est la méthode la plus sûre pour que les stickers n'abîme pas le vernis de dessous. Le premier jour, limez et soignez vos ongles et poser les bases et le premier vernis, sans top coat. Le deuxième jour, passez à l'étape des stickers et aux tops coats.

 

Conclusion :

- Mes marques de soins préférées restent Essence et Revlon, mais Dikla et Trind me séduisent de plus en plus.
- Love Nails de Sinful Colors est sublime, mais pas assez opaque (ce qu'on voit bien sur la photo de la première couche. Même constatation pour blue addicted de Essence qui me servira plutôt de top coat que de vernis seul, dommage, j'aurais adoré un bleu marine à paillettes à porter seul !
- Le sparkle touch de Kiko finit systématiquement par être posé en couches épaisses, pour bien positionner les paillettes, sinon il y a trop d'inégalités entre les ongles, le temps de séchage est donc démultiplié, dommage parce que les reflets de ces paillettes sont vraiment exceptionnels.



A vous les studios !

11 commentaires:

  1. Je suis faaaaaaaaaaaaaaaan *se prend pour Pascal Obispo*
    Bon du coup, je note sur mon agenda pour vendredi après-midi: "faire une manucure digne de ce nom".

    RépondreSupprimer
  2. huhu, j'adore te foutre la pression :-D
    (j'espère surtout que ça va tenir jusque là !!!)

    RépondreSupprimer
  3. Sympa.
    Est-ce qu'en Suisse tu trouve du Sinful Colors ?

    RépondreSupprimer
  4. Oui, à Lausanne tu en trouves à la "Boutique du coiffeur" à la rue de l'Ale, par exemple.

    RépondreSupprimer
  5. C'est super joli et ça donne des idées. J'<3

    RépondreSupprimer
  6. Dis Mlle Funambuline, une question qui me turlupine depuis un moment : est-ce que tu as constaté que la pose de vernis provoquait des stries sur les ongles ? Je ne sais pas si les miens sont tout foutus à cause de la manucure au gel, mais je n'arrive plus à les ravoir (ou peut-être si, dans 10 ans si je ne mets plus de vernis) et impossible de les limer en surface, après, ils deviennent tout mous. Si tu as un conseil, je le prends volontiers ! Merci beaucoup !!!

    RépondreSupprimer
  7. @ Koyangi : il ne faut JAMAIS les limer en surface !!! Par contre, tu peux les polir, délicatement et pas trop souvent.
    Sinon je te conseille plutôt des bases lissantes, tu en trouves chez OPI, Essie (Nail Bar), Trind (chez Douglas) ou Mavala (quoique je n'aime pas les bases Mavala, mais ce qui fonctionne sur une ne fonctionne pas pareil sur une autre donc bon).
    Sinon, la base hydratante de Essence (dont je parle dans ce post), posée en couche assez épaisse aide.
    Mais promets-moi de ne plus jamais limer la surface de tes ongles hein !

    RépondreSupprimer
  8. Mais avec trois couches en deux heures, ton vernis a durcis? Parce que moi rien qu'une couche, après deux heures, mon vernis prend toujours les plis du drap! -_-

    RépondreSupprimer
  9. Peut-être fais-tu des couches trop épaisses et trop raprochées ?

    RépondreSupprimer