samedi 1 octobre 2011

Bunga Bunga et scoops Holy Cow (oui, encore)


Cette semaine, (après la Nouvelle-Zélande et le Japon) Holy Cow nous propose un détour en Italie avec le Bunga Bunga (ne demandez pas, j'ai pas compris non plus, un truc de rugby I suppose  parce que, merci très chères). Recette : boeuf (of course dirait le patron aux beaux yeux bleus), mozzarella fondue, pesto de tomates séchées, basilic et réduction de balsamique. Toujours de la salade fraîche et de la rucola pour la touche d'amertume.

Pour les amoureux de la cuisine italienne, pas de doute, on reconnaît dès la première bouchée ses saveurs familières. Le moelleux de la mozzarella, la douceur des tomates, l'énergie du basilic et du balsamique. Les plus traditionalistes devraient apprécier. Pour ma part, je suis un peu restée sur ma faim, un final trop gras, un manque de peps qui donne une petite impression de sécheresse, comme une assiette de pâtes trop grasse où l'on a bien mangé mais non merci, le tiramisu sera de trop cette fois-ci. Et encore une fois à mon goût, il me manquait une touche d'acidité pour relever tout ça. Mais la décadence italienne est peut-être bien là ?


Et je deviens difficile, il faut le dire, parce que le Holy Cow met la barre très haut et que je suis une cliente fidèle et donc exigeante... J'irai donc EVIDEMMENT tester le burger d'Afrique du Sud de la semaine prochaine (Italie jusqu'à jeudi, Afrique du Sud dès jeudi) (scoop no 1). J'ai cru entendre parler de chutney d'abricot (entre autres), je me réjouis.


Et encore d'autres scoops... tout d'abord, le Holy Cow aura bientôt sa propre bière, toujours par la même Brasserie Docteur Gab's, une bière blonde plus légère et peut-être mieux adaptée à la clientèle burger, je salue l'initiative. Ensuite, ils ont commencé à vendre des t shirts. Pour l'instant, deux versions, une fille, une garçon. Bientôt une déferlante de leurs logos les plus brillants ("Join the fast food revolution" avec la vache Che, "Born to grill", etc.) que je me réjouis d'offrir à un certain grand amateur de t shirt...

6 commentaires:

  1. Ha bon? Tu veux offrir des t-shirts à Jamy?

    (Comment ça j'ai rien compris??)

    RépondreSupprimer
  2. Oh, je croyais que Bunga Bunga était l'équivalent gruyérois de N'golo n'golo, et j'allais te dire que quand je réclamais plus de posts personnels, je ne pensais pas à ce genre-là ^^

    RépondreSupprimer
  3. Mdame Jo Et Armalite : Tssssss at both of you

    RépondreSupprimer
  4. Ah non mais à moi aussi Bunga Bunga ça m'évoque des trucs, hein.

    RépondreSupprimer
  5. Bah, le bunga bunga, c'est en reference aux frasques de berlusconi, non?

    RépondreSupprimer
  6. Laura > faut croire merci pour la minute culturelle :-)

    RépondreSupprimer